01/02/2008

Chant de l'heure

« Monsieur Armand Riflache, sur la vitrine de votre restaurant vous avez écrit ‘ Spécial Chant de l’Heure ‘, ne pensez-vous pas que ce n’est pas très didactique pour les jeunes gastronomes qui vont fréquenter votre établissement ? ». « Au contraire. Figurez-vous qu’on m’a offert une grande horloge à fond blanc sur laquelle les heures sont remplacées par des photos d’oiseaux ». « Et alors ? ». « Alors. J’avais placé l’horloge dans la cuisine. Figurez-vous que toutes les heures il y a un chant d’oiseau différent. Ah, c’est l’alouette, je vais faire du pâté. C’est énervant, il n’y a même pas un oiseau sans tête. C’est d’autant plus énervant.que cette saloperie fonctionne avec des piles et que je n’arrive pas à ouvrir le boîtier ». « Et alors ? ». « Ben, j’ai mis l’horloge à chant de l’heure dans le restaurant ».

Les commentaires sont fermés.