03/02/2008

Spécialité africaine

« Monsieur Armand Riflache, pourquoi avoir annoncé une semaine moambé dans votre restaurant ? ». « En fait, mon cuisinier, qui est portoricain, a voulu rejoindre sa femme qui a accouché là-bas ». « Oh, une belle histoire d’amour ». « Je ne pense pas. Cela fait un an et demi qu’il est en Europe ». « Oulala ». « Comme vous dites ». « Mais, pourquoi le moambé ? ». « En fait, c’est un habitant du quartier qui a remplacé mon cuisinier, un noir, qui m’a dit un jour que ses grands-parents cuisinaient du missionnaire. Je lui ai demandé s’il se rappelait de la recette et s’il saurait faire la même chose avec du poulet ».

Commentaires

Bonjour ...Claude Qu'il est agréable de venir musarder sur les blogs des amis virtuels
Je te souhaite une excellente journée.
Je pense bien à toi et t’envoie plein de gros bisous

Écrit par : Chadou | 03/02/2008

bien le bonsoir ! Merci de votre passage chère ami,je vois que vous maniez aussi bien les recettes que les pitreries...cela doit être gai de partager votre quotidien,lol !

Écrit par : libra | 04/02/2008

Les commentaires sont fermés.