28/02/2008

Le commerce alimentaire équitable

« Monsieur Armand Riflache, et le commerce alimentaire équitable ? Etes-vous sensible ? ». « Oui, je suis très sensible. Surtout ne me chatouillez pas, je hurle ». « Mais, mais. Monsieur Riflache, donnez-nous un bel exemple du commerce équitable ». « Le caddy ». « Le caddy ? ». « Ben oui, hein. Vous mettez un euro dans le petit tiroir et vous recevez un caddy. Vos achats sont terminés, vous remettez le caddy au parking à caddy, le tiroir vous rend la pièce d’un euro ».

Les commentaires sont fermés.