07/03/2008

Cuisses de grenouille

« Monsieur Armand Riflache, vous ne présentez plus de pattes de grenouille sur votre carte. Pourquoi ? ». « Ben, le problème, c’est que je présentais cinq pattes de grenouille dans le menu de base ou, dans le menu de luxe, sept pattes de grenouilles disposées en éventail sur une sauce à l’ail ». « Et où est le problème ? ». « Les clients deviennent de plus en plus intelligents. Ils savent qu’une grenouille a deux pattes ». « Et alors ? ». « Ben, les clients qui avaient choisi le menu de luxe réclamaient parce qu’ils n’avaient pas huit pattes et les clients qui avaient choisi le menu de base m’appelaient pour signaler qu’ils avaient une patte en trop ».

Commentaires

Ben oui, Un cinq à sept avec des grenouilles, pourquoi pas...? Au fond, hein ? Mais alors, tout au fond de la mare !

Écrit par : Guglielmo | 09/03/2008

Les commentaires sont fermés.