12/03/2008

La banane serpent

« Monsieur Armand Riflache, sur votre carte vous proposez la banane serpent. Qu’est-ce donc ? ». « Ah. Si vous avez bien lu, vous aurez remarqué que c’est présenté dans le menu enfants ». « Et ce n’est pas dangereux de mettre un serpent dans les mains d’un enfant ? ». « Voyons, enfin. Ce qu’on lui met dans les mains c’est une banane ». « Pourquoi serpent, alors ? ». « Sur la pelure de la banane je colle deux grands yeux et aussi des lignes noires ». «  Et les enfants aiment ça ? ». « Ils raffolent. Ils adorent pouvoir raconter le lendemain à leurs copains qu’ils ont mangé du serpent ». « Et alors ? ». « Ben, c’est du marketing. Après, les petits copains viennent ici avec leurs parents pour manger du serpent ». « Et que disent les parents ? ». « Le plus souvent ils prennent le plat du jour ».

Commentaires

Il vaut mieux... Le plat du jour que le lendemain de la veille !

Écrit par : Guglielmo | 12/03/2008

Les commentaires sont fermés.