01/05/2008

Cuisine de premier mai

« Monsieur Armand Riflache, merci de nous accueillir dans votre restaurant le jour du premier mai ». « C’est avec grand plaisir ». « Je vois que vous affichez complet le midi et le soir ». « C’est exact. Je m’en réjouis ». « Dites-nous, vous avez prévu quelque chose de spécial pour le premier mai ? ». « Oui. J’ai augmenté les prix ».

Les commentaires sont fermés.