13/05/2008

Dimanche, le jour du bain

« Monsieur Armand Riflache, pourquoi affichez-vous ‘ Dimanche, le jour du bain ‘ sur la porte de votre restaurant alors que nous sommes mardi ». « Pour deux raisons. Primo, la première : ça intrigue, ça interpelle et ça fait entrer les curieux. Deuxièmo, la seconde : dimanche c’est le jour des frites. Je passe ma journée au-dessus de six friteuses. Imaginez comment je suis après, dégoulinant de sueur à l’odeur de scampis frits à l’huile de tournesol. Donc je me lave ». « Mais, pourquoi le mardi ? ». « Parce que le restaurant est fermé le lundi et que j’adore l’odeur des scampis frits à l’huile de tournesol. Le lundi, je le passe allongé, les yeux fermés et, à l’odeur, je m’imagine sur une plage torride entouré de nanas qui se font griller au soleil ».

Les commentaires sont fermés.