19/05/2008

Les oeufs olympiques

« Monsieur Armand Riflache, sur la carte de votre restaurant, on peut lire : Nouveau, les Œufs Olympiques. Vous m’intriguez. Mais qu’est-ce ? ». « Ah, vous étiez venu avec des caisses ? ». « Quelles caisses ? ». « Vos caisses ». « Quoi, ma caisse, qu’est-ce qu’elle a, ma caisse ». « Arrêtez, hein, n’est pas Johnny qui veut ». « Je voulais vous demander en quoi consistent vos Œufs Olympiques ». « Quand vous parlez français je comprends mieux. Vous savez, le ch’ti, je ne le comprends qu’un ch’ti peu ». « Et vos œufs ? ». « Simple : ce sont cinq rondelles d’œufs cuits durs ». « Et qu’ont-ils d’olympique ? ». « Ils ont cuit dans de l’eau additionnée de colorant alimentaire aux couleurs des anneaux olympiques ».

Commentaires

Salut ! Excellente idée que voilà. Je suppose que le jaune d'oeuf doit rappeler que ça se passe en Chine...

Je cours chez le pâtissier du coin acheter du colorant.

Écrit par : Rafaël | 19/05/2008

Oeufs... Les cinq couleurs, on les met ensemble dans la casserole, m'sieur Riflache ?

Écrit par : Guglielmo | 19/05/2008

Les commentaires sont fermés.